Les meilleurs conseils pour choisir un purificateur d’air

Dans l'idéal, une maison ou un appartement doit être aéré une à deux fois dans la journée, dans une fourchette inférieure ou égale à 15 minutes. Cette action permet de renouveler l'air intérieur qui est sujet à la pollution. Si vous ne pouvez pas aérer ou que la ventilation d'une pièce fermée ne fonctionne pas suffisamment, vous pouvez investir dans un purificateur d'air.

⋙ Vaut-il mieux aérer ou ventiler sa maison ?

Pourquoi acheter un purificateur d'air ?

Le purificateur d'air est une machine qui, comme son nom l'indique, sert à purifier l'air d'un intérieur. Il aide à améliorer la qualité de l'air que nous respirons chez nous et qui peut-être altéré par les particules venues de l'extérieur ou un taux d'humidité trop élevé. Il aide également à prévenir les affections respiratoires qu'un air non renouvelé peut entraîner chez l'humain. Il neutralise la plupart des polluants que l'on a du mal à éradiquer par nous-mêmes, à savoir : les acariens, les poussières, les poils d'animaux, etc.

⋙ Cuisiner peut rendre l’air de votre maison pollué et dangereux

Comment utiliser un purificateur d'air ?

Le mieux est de placer son appareil dans l'une des pièces qui selon vous pollue le plus (la cuisine, la salle de bain, le garage). S'il est mobile, vous pourrez le déplacer dans chacune de ces pièces en fonction des périodes. Vous pouvez le placer dans la cuisine pendant la confection des repas, dans le salon pendant les activités journalières et dans la chambre au moment du coucher. Mettez-le à un endroit, hors coins, où l'air circule de façon régulière. Lorsqu'on l'allume, le purificateur d'air active une fonction filtrante qui aspire et détruit définitivement les particules présentes dans une pièce. Faites attention à bien choisir la taille de votre machine en fonction de celle de votre espace. Si elle est trop petite, elle ne sera pas efficace car elle ne pourra pas filtrer toute la surface. Si elle est trop grande, elle engagera plus d'énergie que nécessaire.

⋙ 5 astuces pour faire des

(...) Cliquez ici pour voir la suite