Melisa Raouf défie les injonctions en participant à Miss Angleterre sans maquillage

Alamy
Alamy

"Je n'ai jamais eu l'impression de respecter les normes de beauté. J'ai récemment accepté que j'étais belle et bien dans ma peau et c'est pourquoi j'ai décidé de concourir sans maquillage". Voilà ce qu'a déclaré Melisa Raouf auprès de CNN. La jeune femme de 20 ans sera la première candidate à participer à la finale de Miss Angleterre en se présentant... sans maquillage.

Une prise de position "no makeup" qui peut s'envisager comme un beau message d'acceptation de soi. C'est aussi une célébration de la beauté naturelle que valorise ainsi la jeune Britannique, qui, en dehors de ce concours, est étudiante en science politique à Londres. Sur les réseaux sociaux, elle incite ses nombreux followers et fans féminines à décomplexer.

"J'accepte les défauts et les imperfections", affirme-t-elle fièrement.

"La vraie personne derrière le maquillage"

Angie Beasley, directrice du concours Miss Angleterre, a applaudi le geste de la jeune candidate. Auprès de CNN, elle explique : "Nous avons introduit le tour Bare Face Top Model en 2019 car la plupart des candidates soumettaient des images hautement modifiées, avec beaucoup de maquillage, de leurs visages". De ce constat est advenue une conclusion : "Nous voulions voir une vraie personne derrière le maquillage".

Souhait d'authenticité qu'incarne justement la potentielle future Miss Angleterre, émancipée des pressions sociales et des injonctions à la féminité. "Les gens devraient s'aimer malgré leurs...

Lire la suite


À lire aussi

Andréa Furet sera-t-elle la première femme trans à participer à Miss France ?
Bientôt des mesures adaptées aux salariées ménopausées en Angleterre ?
#UnPouponPourUnGarçon, le joli défi de Noël pour pulvériser les stéréotypes