Melon et pastèque : lequel est le meilleur pour notre santé ?

·1 min de lecture

Ces fruits stars de l'été ont des vertus très proches, mais qui est le meilleur ? Marie-Laure André, diététicienne-nutritionniste, arbitre le match. Verdict.

Cœur et cancer : avantage au melon

Le melon renferme des vitamines A et C, des caroténoïdes et des composés phénoliques, un cocktail d'antioxydants extrê­mement efficace pour protéger l'organisme des cancers et des maladies cardiaques. C'est également une très bonne source de potassium, un minéral qui s'oppose aux effets délétères du sel dans l'organisme et lutte donc contre l'hypertension artérielle, responsable du durcissement des artères.

La pastèque doit sa belle couleur rouge au lycopène, un pigment naturel puissamment antioxydant, puisqu'il serait deux fois plus efficace que le bêtacarotène pour contrer l'action des radicaux libres. Différentes études ont montré qu'il pouvait limiter le risque de développer des cancers, celui de la prostate en tête. Une étude finlandaise, parue en 2012, souligne également qu'en consommer est bénéfique pour la santé des artères, diminuant de 55 % la probabilité de développer un accident vasculaire cérébral et de 59 % celle de faire un infarctus. Une équipe de chercheurs français a en outre découvert qu'une carence en lycopène jouait un rôle dans la survenue de la maladie d'Alzheimer.

L'avis de la diététicienne : Le melon est un fruit particulièrement riche en composés antioxydants variés. La pastèque ne concentre pas autant de nutriments protecteurs, même si sa teneur en lyco­pène est très intéressante. A savoir : les lycopène et carotène sont mieux absorbés en...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles