Publicité

Mercato: après avoir plaqué l'Italie, Mancini va devenir sélectionneur de l'Arabie saoudite

Mercato: après avoir plaqué l'Italie, Mancini va devenir sélectionneur de l'Arabie saoudite

Roberto Mancini, qui a démissionné mi-août à la surprise générale de son poste de sélectionneur de l'Italie, va être nommé lundi sélectionneur de l'Arabie saoudite, rapporte dimanche la Gazzetta dello Sport sur son site internet.

Un contrat de quatre ans l'attend à Ryad

Selon le quotidien sportif italien, Mancini, 58 ans, a signé un contrat de quatre ans, jusqu'en 2027, avec la Fédération saoudienne de football. Il participera lundi à Riyad à sa première conférence de presse, précise le quotidien italien, sans mentionner de source.

L'Arabie saoudite qui a fait sensation lors du dernier Mondial au Qatar en battant l'Argentine de Lionel Messi, future championne du monde, 2 à 1 en phase de poules, n'avait plus de sélectionneur depuis le départ du Français Hervé Renard, parti entraîner l'équipe de France féminine. La richissime monarchie du Golfe s'est payé des grands noms du football mondial comme Cristiano Ronaldo, Karim Benzema ou Neymar dans l'espoir de changer son image et de remodeler son économie.

Une démission surprise

Mancini avait assuré que sa démission du poste de sélectionneur de l'Italie n'était pas liée à une offre de l'Arabie saoudite et l'avait justifiée par les dernières décisions du président de la Fédération italienne (FIGC), Gabriele Gravina, notamment sur la composition de son staff. "Selon moi, nous n'étions plus sur la même longueur d'onde", avait-il confié à plusieurs quotidiens italiens.

"Il se passera quelque chose quand cela m'intéressera, mais l'Arabie saoudite n'y est pour rien". Sous sa conduite, de mai 2018 à août 2023, l'Italie a remporté l'Euro 2021 et a établi une série record de 37 matches sans défaite entre septembre 2018 et octobre 2021. Mais la Nazionale a aussi échoué à se qualifier pour le Mondial 2022, ratant sa deuxième phase finale consécutive et n'a pris un bon départ lors des qualifications pour l'Euro 2024 en Allemagne, avec une défaite à domicile contre l'Angleterre (2-1).

Article original publié sur RMC Sport