Mercato: la grande peur de Klopp pour Salah

Mercato: la grande peur de Klopp pour Salah

Il a d'abord tenu à rassuré tout le monde, et particulièrement les supporters de Liverpool qui voient depuis jeudi la machine à rumeur du mercato s'emballer autour de l'idée d'un possible départ de Salah vers l'Arabie Saoudite contre un gros chèque. Après avoir assuré en conférence de presse qu'il dirait "non" en cas d'offre saoudienne, Jürgen Klopp a pris soin de préciser lors d'une interview à Sky Sport que "Mo' est un joueur très expérimenté, et il est investi à 100% avec nous", une façon de répondre aux rumeurs indiquant que le joueur voulait partir en Arabaie Saoudite.

Klopp: "Ce serait une catastrophe"

Mais en vieux renard du football européen, et malgré toutes ses bonnes paroles, Jürgen Klopp sait bien qu'il aura du mal à dire non pour une offre à plus de 100 millions pour un joueur de 31 ans, ce qui est le chiffre avancé depuis quelques jours. Et ce qui inquiète Klopp, ce n'e'st pas forcément le chant des sirènes saoudiennes, mais plutôt le timing, car le mercato s'arrête en Europe le vendredi 1er septembre à minuit, mais il continue encore une semaine en Arabie Saoudite, qui pourrait proposer un jackpot pour Salah à Liverpool, qui ne pourrait alors plus se renforcer avant le mercato d'hiver.

"Ca arrive qu'un grand club arrive et essaie de vous prendre des joueurs, je ne sais pas encore si je suis inquiet ou pas de la situation (de Mohamed Salah), nous allons voir. Nous avons déjà l'expérience avec Henderson et Fabinho (tous deux vendus en Arabie Saoudite), et quand on peut réagir, cela fait partie du business, mais quand nous ne pouvons plus rien faire, c'est une catastrophe." Klopp, comme Arteta a demandé à ce que les fenètres de transfert soient alignées entre l'Europe et l'Arabie Saoudite, sans succès.

Article original publié sur RMC Sport