"Merci d'avoir tenu !" : contre vents et virus, les Vieilles Charrues sont de retour

·1 min de lecture

Elles l'ont fait. Les Vieilles Charrues, dont Europe 1 est partenaire, ont fait un carton plein jeudi soir pour le lancement de leur édition 2021. Elles ont rassemblé 5.000 spectateurs, la jauge maximale autorisée, venus assister aux concerts de Maya Kamaty, Marina Satti et Vianney. Un vrai miracle, tant le festival musical breton a dû parier sur l'avenir en décidant en début d'année de se maintenir, malgré la crise sanitaire. À deux jours de son ouverture, c'est également contre une météo déchaînée que les Vieilles Charrues ont dû lutter.

>> Vivez les Vieilles Charrues avec Émilie Mazoyer sur Europe 1 du 8 au 18 juillet

"Quand on a vu l'état du site après la tempête, on aurait pu baisser les bras. Mais nous avions le devoir de faire vivre les Vieilles Charrues", explique ainsi Jérôme Tréhorel, directeur général du festival. La ville de Carhaix, où ont lieu les Vieilles Charrues, a en effet été touchée par la tempête qui a traversé la Bretagne dans la nuit de lundi à mardi, avec par endroits de rafales de vents à plus de 150km/h.

Un premier soir sauvé par les bénévoles

Le directeur général du festival évoque ainsi des "bouts de scènes partis" et des "arbres tombés". L'un des parkings a également été inondé, tout comme une partie du site, devant et autour de la scène. Le premier soir des Vieilles Charrues aurait pu être mis en péril.

Mais c'est grâce aux bénévoles et aux prestataires que le site du festival a pu être remis en ordre de marche et la soirée de lancement main...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles