Mesdames, choisissez votre véhicule et évitez les arnaques !


Le monde de l’automobile a changé. Fini le temps où Monsieur choisissait la belle mécanique pour illustrer sa réussite quand Madame se contentait (et encore) de donner son avis sur la couleur. Désormais, les femmes ont leur mot à dire et seraient nombreuses à choisir elles-mêmes leur propre voiture. Mieux : elles auraient même une influence décisive sur la voiture de leur conjoint.

Le temps où il n’y avait qu’une seule voiture dans le garage (celle de Monsieur, bien sûr) est désormais lointain. Aujourd’hui, les autos se sont multipliées au sein du ménage et Madame peut enfin avoir la sienne, une voiture rien qu’à elle : à son goût et à son image. Un filon juteux pour les constructeurs qui vont même, parfois, jusqu'à faire des femmes les vedettes de leurs spots publicitaires. Rien de plus logique, pourtant, quand on sait qu’un automobiliste sur deux est une femme et que 30% d’entre elles choisissent et achètent elles-mêmes leur voiture. Christine Jacob, coach spécialisée pour le site Auto-et-Feminin.com et membre de l’association les Elles de l’auto, a accepté de répondre à nos questions et de livrer quelques précieux conseils pour vous guider dans votre achat.

Bien déterminer ses besoins

Si les femmes ont encore tendance à craquer d’abord pour l’esthétique, Christine Jacob met en garde contre le coup de cœur, susceptible de nous conduire à un mauvais choix : « Il est crucial de ne surtout pas agir sur un coup de tête et de garder à l’esprit qu’il s’agit d’une voiture, pas d’un sac à main ! Féminiser l’achat d’une voiture est certes une bonne chose, mais encore faut-il garder les pieds sur terre. Sachant qu’on garde une voiture environ 46 mois, il est important de bien cerner ses besoins pour éviter les mauvais choix ». Deuxième ou première voiture, fonction familiale, trajets prévus, budget, paramètres de sécurité : autant de critères indispensables au choix de la voiture idéale. Exemple : si vous êtes une jeune maman et que vous prévoyez de transporter bébé dans votre jolie voiture, il serait tout de même dommage que la poussette ne rentre pas dans le coffre…

Prendre son temps

S’il y a un conseil sur lequel notre coach spécialisée insiste fortement, c’est bien celui-là : « prenez tout votre temps avant de jeter votre dévolu sur tel ou tel produit. Internet vous permet d’avoir accès à un large échantillon de produits, même les plus méconnus, pour faire un premier tri». A lui tout seul, ce conseil vous permettra de vous prémunir contre les arnaques les plus courantes. Des arnaques qui reposent essentiellement sur le caractère impulsif que l’on attribue traditionnellement aux femmes. « Prenez le temps de comparer, de faire plusieurs garages, même pour comparer un même modèle car les prix peuvent varier de l’un à l’autre », prévient Christine Jacob, avant de poursuivre : « Si l’on vous dit que c’est la dernière en stock ou que la promo prend fin dans une semaine, ne tombez pas dans le piège, il s’agit d’un moyen très connu pour faire pression sur les clients, notamment les femmes. » Pour éviter ce type d’arnaques, notre experte recommande systématiquement aux acheteuses potentielles de dire au concessionnaire qu’elle prévoit son achat dans trois ou quatre mois, pas avant.

Rester vigilante

Malgré l’évolution des mentalités et la place de plus en plus importante des femmes dans l’univers de l’automobile, le machisme qui a longtemps régné dans ce domaine continue d’exister. De nombreux concessionnaires profitent ainsi de la prétendue « ignorance » des femmes pour soutirer le maximum. Christine Jacob met notamment en garde contre « l’arnaque au bon de commande » : lors de votre achat, pensez à bien vérifier que la mention « A crédit » est bien stipulée sur le bon d’achat, et ce, même si vous payez comptant. Le cas contraire, la loi Lagarde ne prévoit aucun délai de rétractation, contre 14 jours lorsque figure la mention « A crédit » sur le bon de commande ». Autre conseil bateau auquel les femmes ne pensent pas forcément : essayer le véhicule. Confort, visibilité, conduite : « Après tout, c’est dedans que vous comptez passer du temps, pas devant à la contempler ».

Mieux vaut prévenir que guérir

Et parce que l’achat ne s’arrête pas une fois les clés de votre nouveau joujou entre les mains, Christine Jacob recommande systématiquement à ses clientes de prendre une extension de garantie jusqu’à cinq ans. Et pour celles qui n’ont pas le temps ou simplement pas l’envie de gérer les petits couacs inévitables de tout conducteur, Christine Jacob propose des packs sur-mesure pour vous accompagner dans le suivi et l’entretien de votre voiture au quotidien.

Plus d’infos sur Auto-et-Feminin.com

Voilà qui devrait vous aider à faire votre achat sans l’aide de votre chéri en toute sérénité et sans vous faire arnaquer. Girl Power !

A lire aussi

Devenez la modeuse parfaite au volant de votre voiture !

Les astuces pour rester mince au volant !

TOP 5 des choses que les femmes font mieux que les hommes au volant