Des mesures nationales et "plus fortes" ? Olivier Véran évoque un éventuel confinement à venir

·1 min de lecture

De nouvelles mesures restrictives vont-elles être mises en place prochainement ? Cette question est sur toutes les lèvres. Invité sur le plateau de Quotidien, sur TMC mercredi 24 mars 2021, Olivier Véran, qui serait par ailleurs "très inquiet" face à la crise sanitaire, n'y a donc pas échappé. Si aucune décision n'a pour le moment été annoncée, le ministre de la Santé a évoqué un panel de mesures possibles, qui pourraient être instaurées prochainement. "On verra dans quelques jours, s'il y a des inflexions à la baisse", a-t-il souligné avant d'ajouter, avec des pincettes : "Si on constate, qu'à l'inverse, ça continue de s'aggraver, qu'il y a une augmentation du nombre de cas, qu'on est parti pour la grosse vague, alors, peut-être qu'on sera obligés de prendre des mesures, peut-être qu'elles seront nationales, peut-être qu'elles seront plus fortes, qui puissent ressembler, plus à un confinement. On appellera ça un confinement, peut-être." Néanmoins, le locataire de l'avenue de Ségur a précisé ne pas avoir, pour l'heure, de réponse précise : "Si j'avais la conviction qu'on y allait tout droit, on n'aurait pas pris la peine de mettre des mesures territorialisées telles que nous les avons mises en place."

Olivier Véran s'est toutefois voulu rassurant, quant au retour à la fameuse vie d'avant. "On considère que ces mesures [actuelles] sont susceptibles d'inverser la tendance. Si c'est le cas (...) on se dira que c'est la dernière vague, qu'on vaccine, qu'on protège les gens, que l'été (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite