#MeTooTéléRéalité : comment Nathanya Sion aurait été poussée au silence par son agente

Depuis plusieurs mois, des jeunes femmes accusent le même candidat de téléréalité, Illan Castronovo, d'agressions sexuelles, d'exhibitionnisme et de harcèlement. L'une des candidates des "Anges", Nathanya Sion, elle, a porté plainte en 2021, malgré de lourdes tentatives de silenciation de son agente, Magali Berdah.

Le 7 décembre 2021, Nathanya Sion, révélée par saison 11 des Anges, a porté plainte contre Illan Castronovo, un autre candidat de téléréalité vu dans 10 couples parfaits, pour "harcèlement, diffamation et agression sexuelle". Les faits (il se serait masturbé devant elle, sans son consentement) remonteraient à janvier 2019, alors que les deux tournaient.

Dans une vidéo publiée le 1er mai 2022, la jeune femme raconte cette fois qu'alors qu'elle s'était confiée à son agente Magali Berdah au moment de l'affaire, cette dernière lui aurait intimé de se taire pour préserver sa vie professionnelle.

Message audio à l'appui, Nathanya Sion dévoile les mots de la créatrice de l'agence Shauna Events, qui oscillent entre culpabilisation et minimisation. "Tu parles de branlette sur les réseaux... C'est pas joli pour nous", ose-t-elle, lui conseillant plutôt de "montrer des choses belles sur [s]es réseaux".

Et de la pousser au silence : "Laisse-le dans sa merde [...]. Là, je parle pour ton image, c'est pas joli, chérie". "Tu ne dois pas te rabaisser à ce truc. Maintenant s'il te plait, passe à autre chose". Elle ajoute : "T'emploies des mots... C'est pas à ton image. Pour les marques, les partenariats, c'est pas..."

Une "omerta" qu'a également dénoncée Alix Desmoineaux, autre candidate qui affirme avoir vu une vidéo datant elle aussi de 2019, dans laquelle Illan Castronovo serait en train d'agresser une jeune fille mineure.

"Tout un...

Lire la suite

VIDÉO - Magali Berdah et le meurtre de sa belle-soeur : nouvelles révélations et une longue procédure attendue

À lire aussi

Joséphine Baker aurait été "catastrophée" par Eric Zemmour
Pieuvres, révolution et féminisme : 6 romans à rattraper cet été
"Briser le silence" : Melody Gardot confie avoir été victime de violences conjugales

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles