Et si on mettait (enfin) nos tâches de rousseur en valeur ?

Matthieu Bobard Deliere

Longtemps masquées sous d’épaisses couches de fond de teint, les tâches de rousseur semblent enfin prendre leur revanche et s’affichent fièrement sur nos joues et un peu partout sur notre visage. Mais comment bien les mettre en valeur ?

Depuis son plus jeune âge, l’auteur de ces lignes a en horreur ses tâches de rousseur. Héritage familial pas toujours facile à porter dans la cour de récré, ces petits pois couleur ocre apportent pourtant un charme désarçonnant au visage. Et même si on a beau nous répéter que c’est « tellement adorable », rien n’y fait : on a un peu du mal à les aimer. Enfin c’était vrai jusqu’il y a peu. Depuis quelques années, les tâches de rousseur font leur révolution. Avec la vague de body-positivisme qui nous appelle à embrasser nos différences et nos petits « défauts », les tâches de rousseur sont même devenues une tendance beauté. Si, si ! Certaines beautystas s’en dessinent avec un crayon pour donner l’illusion, et de plus en plus de filtres Instagram proposent de se coller des tâches de rousseur virtuelles pour prendre son meilleur selfie. Alors pour toutes celles qui aimeraient enfin montrer leurs tâches de rousseur, on vous donne quelques conseils maquillage.

C’est quoi au juste une tâche de rousseur ?

Les tâches de rousseur, que l’on appelle également éphélides, sont des petites lésions cutanées pigmentées visibles à la surface de la peau. Elles apparaissent dans l’enfance et sont accentuées par l’exposition au soleil. Ainsi le visage est en majeure partie la zone la plus prisée des tâches de rousseur, mais on peut en retrouver sur les mains, sur les jambes, sur le dos ou encore sur le décolleté. En règle...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi