Se mettre de la crème Nivea pour bronzer plus vite : la fausse bonne idée (et dangereuse) du moment

Pour bronzer plus vite, un influenceur et candidat de télé-réalité a conseillé à ses followers de s’enduire de crème hydratante Nivea. Une astuce complètement fausse et très dangereuse à ne surtout pas reproduire.

Ce n’est un secret pour personne : l’été arrive à grands pas. La saison du soleil (et des vacances) amène également son lot de fake news concernant le bronzage. La dernière en date nous est offerte par un influenceur et candidat de télé-réalité. Sur Snapchat, le jeune homme conseille à ses millions de followers de se badigeonner de crème Nivea pour bronzer plus vite. « Vous allez cramer », explique-t-il en l’appliquant. Une astuce complètement fausse mais surtout très dangereuse. Si chaque année 100 millions de pots bleus Nivea sont vendus dans le monde entier, ce soin n’est absolument pas un accélérateur de bronzage. Pire encore, il ne protège en aucun cas du soleil. On l’aime pour ses vertus hydratantes, sa texture douce et son odeur de bébé. L’utiliser sur le corps ou sur le visage pendant une exposition au soleil ne sert à rien (hormis attraper un coup de soleil). En revanche, la crème Nivea est un allié de taille pour réhydrater la peau après une exposition.

À lire aussi >> Coaching beauté : vaut-il vraiment mieux appliquer un SPF 50 qu'un SPF 30 ?

Bronzage : les idées reçues ont la vie dure

Lorsqu’il est question d’exposition au soleil, de nombreuses idées reçues circulent. En plus d’appliquer une crème hydratante en guise d’accélérateur de bronzage, l’influenceur explique ne pas se protéger la peau car celle-ci est foncée. « Le soleil, c’est très très dangereux. Il faut quand même se protéger au...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles