1 / 11

Moffy Gathorne-Hardy, la meuf de la semaine

© Instagram @moffygathornehardy

La meuf de la semaine #21 : Moffy Gathorne-Hardy

Longtemps réservés aux mannequins classiques, les podiums et le monde de la mode font petit à petit une place aux modèles atypiques. Parmi eux, on retrouve Moffy Gathorne-Hardy, une jeune femme qui compte bien percer dans ce monde qui la passionne. Et ce, malgré le strabisme qui lui ferme bien des portes.

Le strabisme est un défaut de parallélisme des axes visuels. Cela signifie tout simplement que nos yeux ne regardent pas tout à fait dans la même direction, ce qui peut donner un aspect asymétrique à notre visage. Dans certains cas, cette affection peut-être un vrai handicap physique (en particulier dans la pratique d’un sport ou d’activités demandant une grande précision et une grande dextérité).

Mais, dans tous les cas, le strabisme peut avoir un préjudice psychologique, puisqu’il est bien souvent lié à des moqueries. Dans un monde gouverné par une idée trop carrée de la beauté, avoir un strabisme est en effet considéré comme une anomalie, ce qui peut entraîner (et entraîne malheureusement encore trop souvent) une forme de discrimination, qui nuit à l’estime de soi des personnes concernées.

Moffy, la mannequin au strabisme qui refuse d’être mise de côté

Moffy Gathorne-Hardy fait partie de ces mannequins atypiques, ceux qui sortent de l’ordinaire. Si sa silhouette correspond tout à fait à la norme du milieu, ce n’est pas le cas de son regard : elle souffre en effet d’un strabisme prononcé, qui l’a longtemps empêchée de réussir dans le milieu très fermé de la mode.

Aujourd’hui, les choses ont changé : depuis 2013, elle a signé au sein de l’agence Storm Models (qui a, rappelons-le, découvert l’emblématique Kate Moss). Ce qui pourrait être un handicap, la jeune anglaise a décidé d’en faire une force, un signe distinctif qui lui permet de sortir du lot. De shooting en défilé, elle se fait petit à petit connaître dans le monde de la mode. Et elle contribue au quotidien à faire changer les mentalités, et à casser cette image de “perfection” qui a trop longtemps complexé les femmes !

A LIRE AUSSI
> “Notre meuf de la semaine” : Yahoo Style choisit de mettre en avant la diversité
> La meuf de la semaine #4 : Milly Smith, membre du Self Love Club
La Meuf de la Semaine #10 : Mariana Mendes