1 / 12

La Meuf de la semaine #3 : Megan, alias Body-Posi Panda

© Instagram @bodyposipanda

La Meuf de la semaine #3 : Megan, alias Body-Posi Panda

Laetitia Reboulleau

Après Marine et Effy, tournons-nous vers la communauté body-posi étrangère, également très active, et bien souvent source d’inspiration internationale. Parmi les personnalités bien connues du mouvement, l’une des plus célèbres est sans doute la britannique Megan Jayne Crabbe, connue sous le pseudo Body Posi Panda.

La jeune femme est souriante : rester positive est l’un de ses mantras. Et sur les réseaux sociaux, elle affiche avec bonne humeur sa chevelure aux couleurs de l’arc-en-ciel, mais surtout : son corps, dans toute sa splendeur. Sans chercher à cacher sa cellulite, ses bourrelets ou ses vergetures.

Une transformation pour lutter contre l’anorexie

Mais il y a quelques années, Megan était loin d’avoir cette silhouette. Elle était mince, très mince, pour ne pas dire maigre : elle souffrait de troubles du comportement alimentaire, et plus précisément d’anorexie. Elle ne s’en cache pas, à l’époque, elle enchaînait les privations alimentaires et les séances de sport. A l’époque, pour elle, il fallait être mince pour être belle.

Dans un interview accordée à The Independent, elle confie que son poids le plus faible était d’environ 30 kilos. A l’époque, elle était hospitalisée, et nourrie à l’aide d’un tube. Il lui a fallu deux ans de visites à l’hôpital et de thérapie pour se sortir de l’anorexie… Et tomber dans un autre trouble du comportement alimentaire : l’hyperphagie, qui pousse à manger de façon compulsive (mais sans se faire vomir ou utiliser de laxatifs, contrairement à la boulimie).

C’est finalement en découvrant le mouvement body-posi que la jeune femme a commencé à aller mieux :C‘est la seule chose qui m’a permis à guérir ma relation avec la nourriture, et d’arrêter de me torturer sur mon apparence physique.

Un compte Instagram source d’inspiration

Pour mieux apprendre à aimer son corps, Megan a décidé de partager ses photos sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, son compte @bodyposipanda compte aujourd’hui plus de 775 000 abonnés, et elle partage aussi bien des avants-après que des photos pour montrer à quel point une pose pouvait changer l’apparence de notre silhouette.

Son message est simple : nous sommes tous différents, mais cela ne veut pas dire que nous ne sommes pas tous beaux. Car la beauté passe avant tout par le fait d’être bien dans sa peau !

A LIRE AUSSI
> “Notre meuf de la semaine” : Yahoo Style choisit de mettre en avant la diversité
> La Meuf de la Semaine #1 : Marine, alias Métaux Lourds
> La Meuf de la Semaine #2 : Effy, la vidéaste