Meurtre d’un agent des impôts pendant un contrôle : ce que l’on sait du principal suspect

Pixabay © Jacqueline Macou

Lundi 21 novembre 2022, un agent des impôts a trouvé la mort lors d'un contrôle fiscal chez un brocanteur de Bullecourt (Pas-de-Calais). Cet inspecteur de 43 ans, dont le corps sans vie présentait des plaies au couteau à l'abdomen, était accompagné d'une collègue, ligotée sur une chaise mais secourue saine et sauve. Le principal suspect, Sandy Theron, s'est donné la mort sur les lieux, à son domicile, d'un coup de pistolet Luger. D'après des infos de BFMTV, parues mercredi 23 novembre, cet entrepreneur de 46 ans était connu de l'administration fiscale depuis quatre ans. Divorcé et père de deux enfants, il gérait un dépôt-vente de biens d'occasion dans ce village de 250 habitants du nord de la France. Ayant déjà fait l'objet de plusieurs vérifications du fisc, il n'aurait pas tenu de comptabilité de sa société. Malgré un redressement fiscal de 100.000 euros, il aurait continué des activités financières illégales, ce qui lui a valu de nouveaux allers et venues d'agents des impôts chez lui ces derniers mois, dans une ambiance tendue.

D'après BFMTV, Sandy Theron aurait insisté pour recevoir à domicile, et non par téléphone, les deux inspecteurs des impôts. Le rendez-vous était convenu de longue date. Avant de se suicider, il avait appelé son ex-femme pour lui demander de la rejoindre. Ce brocanteur, au cœur d'une enquête pour assassinat, aurait-il prémédité le meurtre ? Des colliers de serrage, ayant servi à attacher les deux agents, ont été retrouvés à son domicile. Détenteur d'un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite