Meurtre de Justine Vayrac : comment le suspect, Lucas, aurait tenté de se créer un terrible alibi

Les circonstances de la mort de Justine Vayrac se dessinent. Mère d'un petit garçon de deux ans, la jeune femme de 20 ans est décédée dans la nuit de samedi à dimanche 23 octobre 2022, après une soirée en discothèque à Brive-la-Gaillarde (Corrèze). Principal suspect, Lucas L. est passé aux aveux, indiquant aux enquêteurs où trouver le corps, près de son domicile de Beynat (Corrèze). Mis en examen pour viol, séquestration et meurtre, cet agriculteur de 21 ans aurait tenté de dissimuler la mort de la jeune femme en brouillant les pistes, à travers notamment des textos aux amis de la victime, rapporte Le Figaro, dimanche 6 novembre 2022. Le soir de sa disparition, Justine Vayrac a quitté prématurément sa soirée en boîte de nuit car elle se sentait mal après une coupe de champagne. Son ami Théo l'a raccompagnée à sa voiture et a croisé la route du suspect. Après avoir récupéré son numéro de téléphone, le jeune homme a laissé son amie en compagnie de Lucas L.

Plus tard, Théo s'est rendu compte que les deux individus avaient quitté le parking de la boîte de nuit. Comme le raconte Le Figaro, le jeune homme a appelé à plusieurs reprises le suspect. Ce dernier aurait affirmé avoir laissé Justine Vayrac dans sa voiture car "elle allait mieux", tout en précisant être rentré chez lui "faire des choses" avec une fille blonde. Peu après 5 heures du matin, Théo a demandé avec insistance l'adresse de Lucas L., qui a fini par répondre par texto : "Laisse-moi finir (...) Appelle-la (...) J'en sai (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite