Meurtre de Lola, 12 ans : la sœur de la suspecte placée en centre de rétention

Friha B., sœur de la principale suspecte du meurtre de Lola, pourrait prochainement être expulsée vers l'Algérie. La jeune femme se trouve en centre de rétention depuis le 19 octobre 2022, d'après des informations de BFMTV, parues vendredi 18 novembre 2022. Cette femme de 26 ans ne disposait pas d'un titre de séjour en France lorsqu'elle a été placée en garde à vue, dans le cadre de l'enquête sur la mort de la collégienne à Paris. Bien que la fillette de 12 ans soit morte dans son appartement, la sœur aînée de Dahbia B. ne fait l'objet d'aucune poursuite judiciaire. La jeune femme n'était pas non plus sous le coup d'une obligation de quitter le territoire français jusqu'ici, d'après Franceinfo. Résidente d'un immeuble du 19e arrondissement, Friha B. hébergeait temporairement sa sœur, une marginale de 24 ans au profil psychiatrique trouble. Elle serait employée dans une boulangerie de la région parisienne.

Pour l'heure, sa sœur Dahbia B. reste la principale mise en cause dans la mort de Lola. Le corps sans vie de la petite fille a été retrouvé dans une malle devant sa résidence de la rue Manin. Cette ressortissante algérienne, sans domicile fixe, est soupçonnée d'avoir séquestré, violé et tué la victime. Incarcérée en détention provisoire à la prison de Fresnes (Val-de-Marne), elle est placée à l'isolement, alors que l'instruction doit désormais estimer si sa place est en prison ou dans une unité de soins spécialisés. En effet, une expertise psychiatrique devra de son côté déterminer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite