Meurtre de Magali Blandin : l'interrogatoire glaçant de son mari enfin dévoilé

·1 min de lecture

Il a gardé le silence de longs mois. Le 9 septembre 2021, dans le bureau du juge, et pour la première fois, Jérôme Gaillard a livré sa version du drame : comment il a imaginé et préparé l'assassinat de son épouse et mère de ses quatre enfants, Magali Blandin, dont le corps a été retrouvé en mars. Comme le relate Le Parisien du 6 octobre, tout se joue en septembre 2020. Alors âgée de 42 ans, son épouse, malheureuse dans son couple, lui annonce qu'elle entend se séparer. "Je vais tellement pas bien qu'une folie me passe dans l'esprit, 'faut que tu montres à Magali que tu tiens à elle au point de mettre fin à tes jours'", rapporte le quotidien. Mais ce chantage au suicide a l'effet inverse, confortant Magali Blandin dans sa décision de mettre fin à cette histoire toxique. Les quelques séances de thérapie de couple n'y changeront rien. La jeune femme est déterminée. Celui que la psychologue décrit comme critique, dévalorisant et manipulateur nourrit alors son projet criminel. "C'est là que germe l'idée, au moment où elle part à la fin du rendez-vous, qu'elle se lève", explique-t-il au juge. Selon lui, "c'est le moyen d'éviter la destruction de la famille. Je n'imaginais pas élever mes enfants sans leur mère à côté d'eux ni proche de moi. Je sais que j'ai une vision de la famille archaïque, pour moi une famille, c'est papa, maman et les enfants".

Il prend alors contact avec un Géorgien qui lui a loué un box durant quelques mois. Selon Jérôme Gaillard, il lui aurait demandé de l'aider, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles