Meurtre de Magali Blandin : comment son mari avait prévu de simuler une agression sexuelle sur la victime

·1 min de lecture

Le 11 février 2021, Magali Blandin était portée disparue après une absence remarquée à l'école de ses enfants. Le 18 mars 2021, son mari, Jérôme G., avouait l'avoir tuée après plusieurs heures de garde à vue et d'interrogatoire. Âgée de 42 ans, Magali Blandin avait porté plainte pour violences conjugales contre lui, quelques semaines avant sa disparition. Les beaux-parents de Magali Blandin ont été entendus par la police. Âgés de 72 et 75 ans, ils ont été mis en examen et écroués pour "complicité de meurtre par conjoint" et "complicité de tentative de meurtre par conjoint". Comme le révélait Le Parisien le 2 avril 2021, une audience se serait tenue le 1er avril. Selon les enquêteurs, les parents de Jérome G. auraient tous deux créé de toute pièce un alibi à leur fils en passant des coups de téléphone à des heures déterminantes. Pour couvrir son fils, la mère de Jérôme G. aurait envoyé des mails sur son adresse électronique. "L'alibi qu'elle a fourni a permis d'écarter les enquêteurs de son fils pendant plusieurs semaines", a expliqué Me William Pineau, l'avocat des proches de Magali Blandin. Une terrible affaire que le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc, a qualifié de "complot criminel, d'affaire hors du commun, un scénario d'une grande complexité..."

Samedi 22 mai 2021, nos confrères du Parisien ont fait de nouvelles révélations quant au scénario échafaudé par Jérôme G. pour ne pas être accusé du meurtre de son ex-épouse. Le père de famille aurait ainsi demandé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles