Meurtre de Sarah Everard : le policier meurtrier condamné à perpétuité

·2 min de lecture

Jeudi, l’homme de 48 ans a été condamné à la prison à perpétuité pour le viol et le meurtre de cette Londonienne, qui avait provoqué l’effroi dans tout le Royaume-Uni.  

L'affaire avait déclenché un flot de témoignages de femmes au Royaume-Uni sur leur insécurité. Wayne Couzens, un policier de 48 ans a été condamné, jeudi, à la prison à perpétuité pour le viol et meurtre de la Londonienne Sarah Everard en mars. Peine la plus sévère prévue par le système britannique, elle est à l'image de l'effroi provoqué par le sort de la victime, 33 ans : menottée en pleine rue alors qu'elle rentrait à pied d'un dîner chez des amis au prétexte d'une infraction au confinement, son corps avait été retrouvé brûlé dans un bois une semaine plus tard. 

Lire aussi >> Comment les villes tentent de rendre les rues plus sûres pour les femmes

« Chasser une femme seule pour la kidnapper et la violer » 

En annonçant son verdict à la Cour criminelle de l'Old Bailey à Londres, le juge Adrian Fulford a souligné que le meurtre s'était produit dans des « circonstances particulièrement brutales » et avait touché une victime « totalement irréprochable ». Il a déclaré que l'accusé, un homme marié et père de deux enfants, était parti « chasser une femme seule pour la kidnapper et la violer » et qu'il avait dû se rendre compte qu'il « pourrait avoir besoin de la tuer ». 

Après avoir assuré aux enquêteurs avoir remis Sarah Everard vivante à trois hommes d'Europe de l'Est, Wayne Couzens avait reconnu sa responsabilité et plaidé coupable de l'enlèvement, du viol et du meurtre de la jeune responsable marketing. Mercredi, le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles