Meurtre de Sophie Toscan du Plantier : tout sur l’affaire qui inspire la série Netflix

·1 min de lecture

“Cette série peut rebattre les cartes, relancer l’affaire en Irlande.” Tel est l’espoir de Pierre-Louis Baudey-Vignaud, le fils de Sophie Toscan du Plantier. C’est ce qu’il a confié dans une interview accordée à nos confrères du Parisien, mardi 29 juin 2021, à l’occasion de la sortie d’une série documentaire Netflix sur le meurtre de sa mère, dont la sortie est prévue le lendemain. Vingt-cinq ans après la disparition de la productrice de télévision française, la plateforme de streaming a décidé de revenir sur ce crime au retentissement international. Dans la nuit du 22 au 23 décembre 1996, Sophie Toscan du Plantier est sauvagement assassinée dans sa résidence secondaire située dans le petit village isolé de Toormore, dans le comté de Cork en Irlande. Un homme s’introduit alors chez elle et la frappe violemment au visage. L’épouse du cinéaste Daniel Toscan du Plantier se débat, infligeant notamment des griffures à son agresseur, et tente de s’échapper dans son jardin. Là, le meurtrier se saisit d’un bloc de ciment et le jette sur à son visage. Le corps de la Française de 39 ans, défigurée, est découvert le lendemain matin par ses voisins, mais le médecin légiste n’arrivera que 36 heures plus tard. Un délai trop long pour déterminer précisément l’heure de sa mort.

Mais très vite, les soupçons se portent sur Ian Bailey, un journaliste indépendant dans la région. Tout d’abord, un adolescent de son quartier affirme l’avoir entendu dire, alors qu’il était ivre : “Tout allait bien avant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles