Meurtres de Lola et Vanesa : « Il faut en parler aux enfants, rappeler les règles de sécurité sans créer de psychose »

Meurtres de Lola et Vanesa : « Il faut en parler aux enfants, rappeler les règles de sécurité sans créer de psychose »

impact - Les deux meurtres sordides dont ont été victimes les deux jeunes collégiennes ont suscité l’émoi chez de nombreux parents et adolescents, faisant rejaillir l’angoisse et des peurs dans les familles qui ont pu s’identifier à celles de Lola et Vanesa

A un mois d’intervalle, deux collégiennes qui sortaient de leur établissement scolaire après les cours, en pleine journée, un vendredi, ont été enlevées et tuées par des personnes qu’elles n’avaient jamais vues de leur vie. Les meurtres de la jeune Lola, à Paris, le 14 octobre dernier, et celui de Vanesa, à Tonneins, dans le Lot-et-Garonne, la semaine dernière, ont choqué une grande partie des Français.

Au fil des reportages, les témoignages de parents et d’adolescents se sont multipliés pour exprimer l’horreur de crimes sordides et incompréhensibles. Mais aussi leur sentiment que cela aurait pu être « eux ». Car comme l’a rappelée la mère de Lola lors de la marche blanche en hommage à sa fille, « Lola, c’est aussi la sœur, la fille, la petite-fille de toutes les Françaises et de tous les Français. Chacune, chacun d’entre nous s’est senti personnellement atteint, blessé ».

« Cela met en perspective le fait que cela peut arriver à mon enfant »

Une identification qui n’est pas sans conséquence sur l’anxiété que peuvent ressentir les jeunes, mais aussi leurs parents. « On a tous dans le coin de la tête que cela peut arriver, c’est pour cela que dès l(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Meurtre de Lola : Comment parler à ses enfants de la mort d’autres enfants ?
Meurtre de Vanesa : Une marche blanche organisée en mémoire de l’adolescente à Tonneins
Meurtre de Vanesa à Tonneins : Le suspect avoue avoir violé la collégienne