« Meurtres sans ordonnance » : qui est Charles Cullen, l’infirmier tueur en série, qui a inspiré le film Netflix ?

©JoJo Whilden/Netflix

400 victimes en 16 ans de carrière à travers sept hôpitaux. En décembre 2003, l’infirmier tueur en série, Charles Cullen, est arrêté grâce à sa collègue et amie, Amy Loughren. « Meurtres sans ordonnance » sur Netflix retrace l’histoire de cet assassin à la seringue mortelle. Récit.

Depuis sa sortie sur Netflix le 26 octobre dernier, « Meurtres sans ordonnance » a séduit de nombreux abonnés. Ce film de Tobias Lindholm met en scène Eddie Redmayne (« Les Animaux fantastiques », « Une merveilleuse histoire du temps ») face à Jessica Chastain (« X-Men », « Dans les yeux de Tammy Faye »), dans la peau de Charles Cullen et Amy Loughren. L’un est un infirmier tueur en série sévissant dans des hôpitaux durant les années 80 à 2000. L’autre est son amie et collègue qui a coopéré avec la police pour le faire arrêter. 
Découvrez l’histoire vraie derrière « Meurtres sans ordonnance ». Frissons garantis.

L’enfance « misérable » de Charles Cullen

Le 22 février 1960, Charles Cullen voit le jour dans le New Jersey, aux États-Unis. Dernier d’une fratrie de huit enfants, il ne connaîtra pas son père qui décède sept mois après sa naissance. À cause de sa timidité et sa dépression, Charles Cullen est harcelé à l’école. Il raconte avoir été tourmenté pendant des années par les petits-amis de ses sœurs, et témoigne d’une enfance « misérable », comme rapporté par « The Tab ». À 9 ans, il tente une première fois de se suicider en avalant des produits chimiques. Au cours de son existence, Charles Cullen fera plusieurs tentatives.

Après son service dans l’armée américaine (où il tente de se suicider et est envoyé en hôpital psychiatrique), il choisit de reprendre sa vie en main, se marie et devient...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi