Mexique : 7 pâtisseries qui font merveille

·1 min de lecture

Dans les villes mexicaines, on en trouve à chaque coin de rue. Ce petit boudin de pâte, frit et saupoudré d’un mélange de sucre et de cannelle, est le plus souvent vendu dans des « baraques » à churros, installations qui se résument à un comptoir, une vitrine, quelques piliers et un toit en tôle ou en tissu. A la différence de son cousin espagnol, ce beignet, croustillant dehors et moelleux dedans, est fourré d’une sauce au chocolat ou d’une crème à la vanille. Il se savoure sous forme de bâtonnet ou de bouclette allongée, modelée directement dans l’huile chaude.

Sa couleur orange vif et ses zébrures rouges donnent envie de fondre dessus ! Parmi les nombreuses boissons de rue du pays, la Mangonada est particulièrement appréciée l’été et commence à bien s’exporter aux Etats-Unis. Elle se compose d’un mélange de mangue fraîche et en sorbet, de jus de citron vert, d’un trait de sauce Chamoy – un condiment typiquement mexicain à base d’abricots et de piments séchés – et de tamarin. Son goût sucré-salé chatouillera les papilles des néophytes peu habitués aux notes corsées. Piquant et rafraîchissant à souhait !

Symbole de la gastronomie sud-américaine, le Tamal est un mets traditionnel hérité des cultures préhispaniques, notamment aztèque. Aujourd’hui, il se décline en de diverses variétés : sucrée ou salée, rectangulaire, carrée ou triangulaire, préparée dans des feuilles de maïs ou de bananier… Cette papillote, cuite à la vapeur, régale les familles lors des fêtes d’anniversaire et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles