• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Michaël Youn déçu après sa rencontre avec son idole, Christian Clavier

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ne jamais rencontrer ses idoles. Invité du Buzz TV de TV Magazine le jeudi 23 septembre 2021, Michaël Youn est revenu sur la mauvaise expérience qu'il a vécue avec un comédien, sur le tournage du film Rendez-vous chez les Malawas (2019), qu'il a réalisé. "J’ai eu un tournage vraiment difficile avec quelqu’un que j’aime beaucoup qui s’appelle Christian Clavier, a-t-il confié. Je suis fan de lui depuis ma plus tendre enfance. Et on n’a pas accroché humainement…" Il faut dire que les circonstances n'ont pas aidé les deux acteurs comiques. Le compagnon d'Isabelle Funaro détaille : "C’était en Afrique du Sud, il faisait 56 degrés, on est tous devenus un peu dingues et les rapports étaient extrêmement désagréables. J’allais à la fête avec lui, et je me suis retrouvé dans les toilettes à m’engueuler [...] C'est vraiment un rendez-vous raté", a-t-il déploré.

Sur Europe 1 le 12 décembre 2019, quelques semaines avant la sortie du long-métrage, Michaël Youn, que l'on retrouve dans la mini-série TF1 Une affaire française, n'avait pas caché sa déception. "Ce n'est pas une histoire de relou mais on n'est pas de la même génération... et on ne supporte pas de la même façon la chaleur", avait-il expliqué à propos de leur relation conflictuelle. L'acteur de Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu ? ne se sentait pas à son aise sur ce tournage en Afrique du Sud, malgré les efforts que la production a faits pour bien l'accommoder. "Christian ? Qu'est ce que je peux vous dire ? Oui, il est chiant !", a-t-il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles