Michael Schumacher : sa famille ment-elle sur son état de santé ? Les confidences choc de son ex-manager

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le 29 décembre 2013, Michael Schumacher est en vacances à Méribel (Savoie), lorsqu'il est victime d'un grave accident de ski. Traumatisme crânien, coma : le septuple champion du monde voit son pronostic vital engagé. Depuis, sa femme Corinna et ses proches gardent son état de santé secret, ne divulguant que par à-coups de rares informations. "Cela fait tant d’années que cet incident s’est produit, pourquoi la famille ne dit-elle pas la vérité ?", s'insurge Willi Weber. Pendant 20 ans, l'homme aujourd'hui âgé de 80 ans a été le manageur du coureur automobile. Lundi 18 juillet 2022, il s'est confié dans les colonnes du média italien la Gazzetta dello Sport. Après près de 10 ans de silence, il a décidé de livrer sa vérité sur celui que l'on surnomme Schumi dans un livre consacré à la carrière du champion allemand.

Dans De l'essence dans le sang - Michael Schumacher, le cheval gagnant (éd. Rizzoli), Willi Weber raconte son amitié avec l'homme qu'il a toujours considéré comme un fils. Leur collaboration s'arrête abruptement après un désaccord à la fin des années 2000. "Je peux être mon propre manager", lui aurait dit le champion, avant de solliciter les services de quelqu'un d'autre. Une déchirure pour Willi Weber. Mais cette séparation n'a pas été aussi douloureuse que le jour où il a appris l'accident. "Ce jour-là, j’étais à un événement, j’étais dans le hall d’un hôtel et mon portable a sonné. Un ami m’a dit que Michael avait eu un accident de ski, mais ça n’avait pas l’air grave. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles