• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Michael Schumacher : comment sa femme a mis tout en œuvre pour protéger le champion de F1

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La sécurité en Formule 1 a été érigée comme prioritaire, les monoplaces étant conçues pour protéger au mieux les pilotes. Si à l’époque où Michael Schumacher roulait sur la concurrence, cela n’a pas toujours été le cas, le champion allemand et ses concurrents étaient néanmoins privilégiés dans leur cockpit. Et c’est d’ailleurs en dehors des circuits que le Baron rouge a vécu le plus grand drame de sa vie : un vilain accident de ski survenu en décembre 2013 qui l’a laissé dans un état léthargique. Si quelques uns de ses proches laissent fuiter ici ou là des nouvelles concernant son état de santé, son clan entretient une omerta autour de ses facultés physiques et mentales. Aucune photo n’a circulé durant sa longue convalescence, une volonté de son épouse Corinna qui met tout en œuvre pour le préserver de la faune médiatique.

Forcément, les questions affluent sur l’état de celui qui a fait lever les tifosi à Monza et ailleurs, des interrogations en partie levées par le documentaire Michael Schumacher : en quête de vérité, diffusé le mardi 7 septembre 2021 sur RMC Story. Y sont notamment révélées les mesures drastiques entreprises par sa compagne pour éloigner journalistes et badauds du refuge des Schumacher à Majorque. Ainsi, avant d'accéder à la villa, il faut traverser "des rochers très apparents, un mur en pierres sèches, des fils de fer barbelés, puis des palmiers majestueux". Et les petits malins qui auraient trouvé un plan B pour voler des images se heurtent à un obstacle plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles