Michael Schumacher : des photos "macabres" du pilote prises à son insu chez lui ?

Le 29 décembre 2013, la star de la Formule 1 sacrée champion du monde à sept reprises est victime d’un terrible accident de ski à Méribel, en Savoie. Son pronostic vital est engagé. Souffrant d’un traumatisme crânien, celui que l’on surnommait “Schumi” est plongé dans un coma dont il sortira le 16 juin 2014. Michael Schumacher quitte alors l’hôpital de Grenoble afin de suivre une phase de réadaptation à Lausanne… Avant d’être pris en charge à son domicile en septembre de cette même année. Depuis le drame, la famille de Michel Schumacher met un point d’honneur à ce qu’aucune information ne soit divulguée. Pourtant, selon le Mirror, une "personne non identifiée" aurait réussi à capturer des photos du pilote à son domicile de Genève, en Suisse. Selon le tabloïd, on pourrait y voir Michael Schumacher allongé sur un lit. Les photos "macabres" auraient ensuite été vendues un million de livres sterling. "Aucune photo ou vidéo de Schumacher n'a été diffusée depuis son accident", rappelle le Mirror mardi 21 janvier 2020. Selon le site, l'épouse de Michael Schumacher, Corinna Betsch, aurait appelé la police pour prendre des actions contre ce photographe. La manager du champion, Sabine Kehm, chargée de la communication autour de son état depuis l'accident, souligne : "La santé de Michael n'est pas un problème public, nous n'avons donc aucun commentaire à faire là-dessus."

⋙ Michael Schumacher : sa femme Corinna donne une rare interview et se confie sur son état de santé

À la fin du mois de décembre 2019, les déclarations d’un neurochirurgien avaient déjà alimenté le mystère autour de l'état de santé de Michael Schumacher. Nicola Acciarri, spécialiste travaillant à l'hôpital Bellaria de Bologne, en Italie, disait vouloir parler "avec beaucoup de prudence" (il n'avait jamais accédé au dossier du pilote)... mais tentait de dresser un portrait global de l’état du coureur automobile. Dans un entretien accordé à la version italienne du site Motorsport, ce dernier tenait des propos alarmistes.

(...) Cliquez ici pour voir la suite