Michel Cymès inquiet : cette habitude qui changerait la vie des Français selon lui

·1 min de lecture

Depuis le début de la pandémie de la Covid-19, Michel Cymès s'est fait le porte-parole des gestes barrières. L'animateur télé et médecin a mis à profit sa notoriété pour alerter les Français sur la dangerosité du virus. Un exercice renouvelé mercredi 5 mai 2021, dans sa chronique intitulée Ça va beaucoup mieux, et diffusée sur RTL. Pour lui, l'habitude a créé des dérives dans les comportements. " Le problème, c’est qu’on s’habitue à tout : à la présence du virus comme au risque de contamination (...) Il y a un peu plus d’un an, au début de la pandémie, 86% des Français disaient se laver les mains quand ils rentraient chez eux. Ce qui est clair, c’est que la peur du virus avait son petit effet. Sauf qu’au mois de juillet, ils n’étaient plus que 75%, et au mois d’octobre 63% à se laver les mains en rentrant à la maison. Bref, les mauvaises habitudes étaient revenues. D’où ma question : aujourd’hui, quel pourcentage ? Alors que le virus est toujours parmi nous", a-t-il détaillé, citant les chiffres d'un sondage IFOP datant d’octobre 2020.

Michel Cymès explique alors qu'il aurait souhaité que les habitudes que les Français avaient adoptées au début du premier confinement, en 2020, soient appliquées sur le long terme. Que ce soit pour se protéger de la Covid-19 ou d'autres virus, se laver les mains devrait être un réflexe de tous les instants : " Plus nos mains sont propres, moins on se contamine les uns les autres. Moins on se contamine, moins on consomme d’antibiotiques. Et moins (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles