Michel Cymes vexé par la façon dont Anne-Elisabeth Lemoine l'a salué dans "C à vous"

·2 min de lecture

Michel Cymes est devenu l'une des figures incontournables de France Télévisions. Alors, quand il est reçu sur le plateau de C à Vous sur France 5, Anne-Élisabeth Lemoine n'estime pas toujours nécessaire de faire les présentations. L'ancien animateur du Magazine de la santé était présent dans l'émission jeudi 18 février 2021 pour s'exprimer sur un événement inédit : la naissance d'un bébé après une greffe d'utérus dont a bénéficié sa mère, mercredi 17 février 201 à l'hôpital Foch de Suresnes (Hauts-de-Seine). Aux côtés de Michel Cymes se trouvait le professeur Jean-Marc Ayoubi, chef du service de gynécologie obstétrique à l'Hôpital Foch. "C'est vous, entre autres, très entouré, qui avez participé à cette prouesse médicale", a expliqué la présentatrice du talk-show. Le journaliste Ibar Aibar était également au rendez-vous. "Vous avez suivi Déborah et sa famille pendant près de trois ans et vous avez filmé cette opération inédite. C'était une première en France", a précisé Anne-Élisabeth Lemoine. Et de s'adresser au médecin préféré des Français : "Michel Cymes, bonsoir."

Une brève introduction qui a aussitôt fait réagir l'intéressé. "Bonsoir, je vois que vous ne m'appelez pas par mon titre, moi", a lancé Michel Cymes avec humour. Légèrement embarrassée, la journaliste a ainsi rebondi : "On a le droit de dire votre spécialité ?" Et son interlocuteur de répondre : "Non, surtout pas." Si Michel Cymes "n'a rien fait sur ce coup-là", comme l'a souligné la présentatrice du programme, il a toutefois été approché par Jean-Marc Ayoubi. "Je n'étais pas disponible", a-t-il avoué avant que son confrère ne confirme : "Il était occupé à la 5 [France 5, ndlr]."

Si Michel Cymes peut se targuer d'une brillante carrière de médecin ORL, il craint que ses fils empruntent la même voie que lui. "Je pense qu'il est bien barré pour me dire un jour : 'Papa, je veux faire des études de médecine ! ", confiait-il au sujet de son plus jeune garçon dans les colonnes de Télé 7 Jours. Et de révéler : (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite