Michel Drucker évoque sa relation à la mort : "Je me suis surpris à croire en l’après"

Jacovides - Clovis / Bestimage

C'était en septembre 2020. Le présentateur de Vivement Dimanche avait dû subir une lourde opération suivie de plusieurs mois de convalescence. En cause : "Une bactérie s'est échappée d'une dent, probablement après des soins dentaires. Elle a contaminé une partie du cœur et j'ai fait une septicémie", avait ainsi confié Michel Drucker sur les ondes d'Europe 1 en mars 2021. Une période douloureuse sur laquelle il est revenu dans la dernière édition du magazine Gala, en kiosque depuis le 8 septembre 2022. "Au plus profond de mes angoisses, je me disais : 'Pourquoi avoir peur, je vais revoir Jean et mes parents'", a-t-il déclaré, pensant être arrivé au bout de sa vie. "Moi qui ne suis pas dans ces réflexions-là, je me suis surpris à croire en 'l'après'", a-t-il ajouté. Aujourd'hui, le présentateur phare assure aller très bien : "Le bilan est très bon, mes constantes sont parfaites : je suis très en forme pour mes 4 fois 20 ans." Et de conclure : "J'ai retrouvé la pêche que j’avais il y a vingt-trente ans".

Michel Drucker a d'ailleurs détaillé son programme plutôt sportif de cet été. "J'ai perdu cinq kilos en vue de mon seul-en-scène. J’ai parcouru 555 kilomètres à vélo, pratiqué la natation, fait des abdos. Gambergé aussi, et beaucoup répété avec ma fille Stéphanie", a-t-il énuméré toujours dans les colonnes de Gala. "Je m’entretiens pour être montrable. C’est ma seule limite. Je serais très peiné de rater la fin. De la lire dans la presse. De m’accrocher, de ne pas partir à temps", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite