Michel Drucker "humilié" à l'hôpital : ce qu'il redoutait le plus concernant les infirmières

·1 min de lecture

Michel Drucker l'a échappé belle. Le présentateur a dû être hospitalisé en septembre 2020 et a enchaîné les problèmes de santé : septicémie, risque d'amputation, triple pontage puis infection de sa cicatrice... Après six mois difficiles et de nombreuses séances de rééducation, l'animateur a fait son grand retour à la télévision dans Vivement Dimanche, le 28 mars 2021. La star du paysage audiovisuel français va beaucoup mieux, comme ont pu le constater les téléspectateurs. De nouveau sur pied, Michel Drucker a décidé de raconter son combat dans un ouvrage intitulé Ça ira mieux demain (Éd. Robert Laffont) et paru jeudi 29 avril 2021. La vedette du petit écran y revient sur son hospitalisation, sans faire l'impasse sur les détails les plus intimes. Très affaibli, Michel Drucker a en effet dû mettre sa vie entre les mains des soignants, qui l'ont lavé, habillé et aidé à faire ses besoins pendant de longues semaines.

"J’ai perdu mon intimité. Ici, je suis devenu cette chiffe qu’on habille ou déshabille, qu’on lave, qu’on frictionne, qu’on fait uriner avant de l’asseoir sur le pot comme un enfant de soixante-dix ans sonnés", écrit-il dans son ouvrage. Difficile pour le présentateur de laisser les infirmières et les aides-soignantes s'occuper ainsi de lui... Michel Drucker, qui dit s'être senti humilié pendant ces quelques semaines, a même commencé à avoir une crainte : que ces dernières commentent et comparent ses parties intimes une fois de retour chez elles.

Pour garder un minimum (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite