Michel Drucker interpelle Gabriel Attal sur l’importance du rôle des enseignants dans Vivement Dimanche

Son come-back était attendu, alors que certains oiseaux de mauvais augure annonçaient qu’il n’aurait jamais lieu. Michel Drucker était bel et bien de retour dans son émission chérie Vivement dimanche le 3 septembre dernier, aux côtés du chanteur Patrick Bruel. Après avoir subi une opération à cœur ouvert, moins de trois ans suivant la première, le célèbre présentateur s'est confié au Parisien sur ces “moments difficiles”. “Certaines nuits, a-t-il raconté, j’étais tellement K.-O. que je me disais que je ne referais jamais surface. J’étais une ombre, un fantôme.” Épuisé, Michel Drucker avoue même avoir mis deux mois avant de pouvoir reprendre une douche. “Je ne mangeais plus, j’ai perdu dix kilos”, a encore confié le présentateur. Et d’ajouter : “J'ai vraiment cru que je ne m'en sortirais pas.”

Et pourtant, Michel Drucker est de retour. Aux commandes d’un nouveau numéro ce dimanche, il s’est penché sur la question de l’éducation en France, relève Voici. L’occasion de diffuser le clip de la chanson “L’Instit” de son invité. Un titre qui rend hommage au travail des enseignants, et particulièrement des institutrices. De quoi délivrer un message aux téléspectateurs, et plus encore, au nouveau ministre de l’Éducation, Gabriel Attal, en ces temps de discorde quant aux inégalités scolaires.

“Eh oui, un livre peut changer une vie. Un livre peut être un ami”, a commencé Michel Drucker, un tantinet énigmatique, avant de s’adresser au ministre. “Monsieur le nouveau ministre de l’Éducation nationale, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite