Michel Drucker : pourquoi Jean-Pierre Pernaut l’a fait hésiter sur la suite de sa carrière

·2 min de lecture

Michel Drucker revient de très loin. En septembre 2020, il a dû subir une très lourde opération du cœur qui aurait très bien pu mal se dérouler. Mais c'était sans compter sur le courage et la détermination du présentateur de France 2. Alors qu'il est de retour au travail avec son émission Vivement dimanche, il a accepté de répondre aux questions de Laurent Delahousse, dimanche 25 avril 2021, dans 20h30 Le Dimanche. L'occasion pour l'animateur de 78 ans de faire quelques confidences sur les hésitations qu'il a pu avoir pendant sa longue période de convalescence. Il a notamment été marqué par l'annonce de Jean-Pierre Pernaut d'arrêter la présentation du JT du 13 heures de TF1. "Je suis dans mon lit. Il a 70 ans, j'en ai huit de plus et lui il s'en va. Je me dis qu'il a peut-être raison. Il a été malade. Je suis peut-être lamentable de vouloir m'accrocher, de vouloir revenir, tu es une loque, tu es un pantin, tu es en morceaux, mais il n'y a rien à faire, l'envie de vivre était plus forte", a-t-il déclaré face au compagnon d'Alice Taglioni.

Michel Drucker revient d'ailleurs sur cette période de doute dans son livre, Ça ira mieux demain, qui sera à retrouver en kiosque le 29 avril prochain. Seulement, il a pu compter sur le soutien de son ami, Claude Lelouch qui lui a assuré qu'il avait encore de grandes choses à réaliser et que s'il avait survécu à cette lourde opération, c'est qu'il y avait bien une raison. "Il m'a soufflé un titre de chapitre de mon livre qui est 'Les plus belles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite