Michel Drucker : pourquoi l'animateur s'est senti comme "un gibier" pendant son hospitalisation

·1 min de lecture

L'année 2020 a été particulièrement éprouvante pour Michel Drucker. En septembre 2021, l’animateur star de Vivement dimanche annonçait avoir dû subir une intervention chrirugicale très risquée. En effet, Michel Drucker a reçu un triple pontage coronarien. Une opération qui a entraîné des complications préoccupantes et une longue convalescence. "Un précipice s'est ouvert devant moi ; j'ai vraiment cru que je ne m'en sortirai pas. J'ai vu ma vie défiler. L'opération qui m'attendait était gigantesque : huit heures sur la table… et huit mois après le début de mes soucis, je suis toujours en rééducation", a-t-il confié en avril 2021 auprès de nos confrères de Télé-Loisirs.

En pleine année de crise sanitaire, Michel Drucker n'a pas pu recevoir beaucoup de visites. En revanche, il le savait : il pourrait être la cible de personnes mal intentionnées voulant capturer des images de lui souffrant et amigri. Pour diminuer les chances des paprazzi de le trouver, il s'est inscrit à l'hôpital sous un pseudonyme assez peu flatteur. Pour prénom, Michel Drucker a choisi le saint du jour de son admission. Pour nom de famille, il a inversé les syllabes de cardio. C'est ainsi qu'il était enregistré au doux nom de Fiacre Diocar. "Quand j'ai été hospitalisé, le 30 août, il y avait le virus, la pandémie qui planait vraiment, qui rôdait autour des hôpitaux et des Français, donc je me méfiais un petit peu du paparazzi et de la photo volée parce que je n'étais pas au mieux de ma forme", a-t-il expliqué (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles