Michel Drucker : ses rares confidences sur sa fille adoptive, Yleng

·1 min de lecture

"Aimer à en perdre la raison". C'est le titre de Jean Ferrat que les amis de Michel Drucker ont décidé de lui chanter sur le plateau de l'émission diffusée sur TF1, La chanson secrète. Très émus, Sylvie Vartan, Nolwenn Leroy, Patrick Fiori, Michèle Bernier, Dave, ou encore Sheila comptaient parmi les nombreuses personnes présentes sur scène ce soir-là. Très attachés à Michel Drucker, ils ont voulu lui dire leur amour et leur affection dans une mise en scène sobre et pudique, à l'image de l'animateur télé. "Il est dans mon cœur", a résumé Nolwenn Leroy quelques minutes avant de monter sur scène, tandis que Sylvie Vartan a expliqué être très proche de lui depuis des années. "Je me devais d'être là parce qu'il a toujours été là toutes ces années. C'est un ami fidèle." François Hollande, présent à travers une vidéo enregistrée à distance, a rendu hommage à sa carrière émérite : "Pendant des années, l'émission Champs-Élysées nous a permis de découvrir de très grandes vedettes et aujourd'hui c'est Michel Drucker qui est la grande vedette".

Pourtant, Michel Drucker n'a pas pu résister à l'envie d'évoquer une personne qui a marqué sa vie : Yleng, sa fille adoptive. Recueillie en 1979 avec son épouse, Dany Saval, elle est l'une des personnes les plus importantes de sa vie. "La petite Yleng, que j'ai recueillie, qui venait de Thaïlande et qui a vécu des années chez moi, a raconté Michel Drucker. Elle me considère un peu comme son papa (...) Elle venait d'un camp de triste mémoire à l'époque (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles