Michel Drucker en soins intensifs ? L'animateur sort de son silence

·2 min de lecture

Quelques mots qui redonnent le sourire... Plus d'un mois après son opération à coeur ouvert, Michel Drucker a accepté de donner des nouvelles de sa santé, mais cette fois-ci, en personne ! En effet, le 26 septembre 2020, le présentateur emblématique de France 2 subissait une lourde opération chirurgicale du coeur afin de prévenir tout risque d'infarctus. Quelques jours plus tard, c'est Delphine Ernotte, PDG de France Télévisions, qui donnait des nouvelles de son taulier : "Heureusement, l'intervention chirurgicale de Michel s'est bien passée. Il est combatif et le moral est bon". Un moral d'acier qui lui avait d'ailleurs permis de faire face à quelques douleurs post-opératoires, comme l'expliquait sa co-productrice, Françoise Coquet, dans le Parisien il y a plusieurs jours. Depuis, Michel Drucker tente de reprendre des forces autant qu'il le peut pour assurer un potentiel retour à l'antenne l'année prochaine. Selon les dernières nouvelles, le présentateur est confiant !

Contacté par nos confrères de Télé Loisirs le 3 novembre dernier, Michel Drucker a tenu à rassurer ses téléspectateurs fidèles au poste depuis tant d'années dans un court SMS : "Je vais de mieux en mieux, après une lourde opération à cœur ouvert. Je serai de retour dans quelques mois, avec un cœur tout neuf… et en pleine forme", a-t-il déclaré, cinq semaines après son triple pontage du coeur. Un message tout en discrétion mais tout de même très rassurant. Et pour cause, les dernières nouvelles données par ses proches décrivaient un homme très affaibli par les soins médicaux.

Dans les colonnes du Parisien, Françoise Coquet avait en effet évoqué l'affaiblissement inquiétant de son ami de longue date : "En trois semaines sans bouger dans son lit, il a maigri et perdu des muscles. Mais il a envie de vite récupérer sa forme..." En attendant, les fans peuvent toujours regarder les rediffusions de Vivement Dimanche programmées par France 2, puisque Michel Drucker ne devrait pas retourner sur un plateau de tournage (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite