Michel Fourniret : cette condition atroce pour que Monique Olivier l’aide “à chasser de jeunes filles vierges”

·1 min de lecture

Épouse, mère… mais aussi et surtout, complice. Le nom de Monique Olivier est aujourd’hui tristement célèbre, et pour cause : elle a été la partenaire de l’un des plus grands tueurs en série et prédateurs sexuels que la France ait connu, Michel Fourniret. C’est en 1986 qu’elle rencontre celui que l’on surnomme “l’ogre des Ardennes”, alors emprisonné pour une dizaine d’agressions sexuelles sur mineurs. Ils entament une relation épistolaire, avant de finalement se marier à la libération de Michel Fourniret. Ensemble, ils nouent un pacte diabolique pour tenter de “percer le mystère de la virginité”, kidnappant et assassinant ainsi un nombre incalculable de jeunes filles, parmi lesquelles la petite Estelle Mouzin. Dysfonctionnel, le mot ne suffit pas à décrire le couple Fourniret-Olivier, qui allait même jusqu’à reproduire les scènes de viols sur leurs victimes pendant leurs ébats sexuels. Mais une question taraude la justice, et par extension le pays tout entier, depuis des années : comment Michel Fourniret a-t-il réussi à convaincre Monique Olivier de devenir sa complice dans ces crimes particulièrement atroces ?

C’est l’une des questions auxquelles Oli Porri Santoro a répondu dans le premier numéro du magazine trimestriel L’Envers des Affaires, édité en mai-juillet 2021 par Karl Zéro. Il consacre ainsi une longue enquête de 46 pages sur la personnalité de Michel Fourniret, et sur ses activités criminelles. Le journaliste – par ailleurs le seul à avoir interviewé le tueur en série (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles