Michel Fourniret : participants vierges, mise à mort devant les familles de ses victimes... Ses folles exigences pour son procès

·1 min de lecture

Michel Fourniret est décédé lundi 10 mai 2021. Le tueur, qui avait 79 ans, est mort à l’Unité hospitalière sécurisée interrégionale de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, où il était hospitalisé depuis le 28 avril 2021 pour des problèmes respiratoires. L'ogre des Ardennes a malheureusement emporté dans sa tombe de nombreux secrets, notamment liés à l'affaire Estelle Mouzin.... Il y a plus de dix ans, en 2008, il avait toutefois été jugé et condamné à la prison à perpétuité par la cour d'assises de Charleville-Mézières. Dans son édition du jeudi 20 mai 2021, Society dévoile que le meurtrier avait eu de folles exigences à l'époque. Comme le rapporte le magistrat Gilles Latapie, qui présidait le procès, Michel Fourniret lui aurait entre autres demandé : "Je voudrais que vous m'appeliez en disant 'Coupable, levez-vous' et non 'Accusé, levez-vous". Une requête que Gilles Latapie n'a bien sûr pas acceptée.

Les suivantes n'ont pas non plus été validées... Michel Fourniret souhaitait en effet que les participants aux procès arrivent vierges au mariage. "Pour comprendre mon obsession", avait-il plaidé auprès du magistrat. Le tueur avait également d'autres exigences, notamment concernant sa peine. Michel Fourniret souhaitait être condamné à la peine de mort, et pas n'importe laquelle puisqu'il voulait mourir empalé sur un pieu, après avoir été placé dans un ascenseur de verre. Une mise à mort face aux familles des victimes, dont il avait même imaginé un croquis très détaillé, et qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles