Michel Herbelin : noir c’est noir

Le célèbre atelier d’horlogerie française, a décidé d’habiller de noir son modèle à trois aiguilles baptisé, Cap Camarat. Cette montre, inspirée des seventies, apporte à la fois une touche sportive et une note d’élégance grâce à son nouveau look. 

La Cap Camarat s’inscrit dans la tendance « sport-chic » et se met au goût du jour avec son boîtier de 40,5 mm de diamètre en acier, revêtu intégralement de DLC noir (Diamond-Like Carbon). Ce matériau a la particularité d’être extrêmement dur et donc parfaitement résistant aux rayures. Le cadran de forme ronde dispose d’un fond noir et est protégé par un verre saphir. Comme il est frappé à l’horizontale, il fait la part belle aux index biseautés et aux aiguilles rectangulaires facettées des heures et des minutes. Le tout est agrémenté d’un guichet de date discret situé à 6 heures et d’une minuterie sur le rehaut du pourtour.

Lire aussi:Michel Herbelin ouvre un flagship digital en France

Quant au bracelet en acier, il est pourvu d’un fermoir à double boucle déployante et est, lui aussi, recouvert de DLC noir. La Cap Camarat a en plus l’avantage d’être une montre Made in France puisqu’elle a été dessinée, assemblée, réglée et contrôlée dans les ateliers de la marque, sis dans le massif du Jura. Cette mécanique à remontage automatique, bat au rythme de 28 800 oscillations par heure pour une précision optimale. A porter en toutes circonstances.


Retrouvez cet article sur Paris Match