Michel Houellebecq : la Grande Mosquée de Paris porte plainte contre l’écrivain

© Alamy/ABACA

Le 28 décembre, la Grande Mosquée de Paris a annoncé porter plainte contre Michel Houellebecq pour « provocation à la haine contre les musulmans ».

C’est sur son compte Twitter que la Grande Mosquée de Paris a annoncé mercredi 28 décembre avoir déposé plainte devant le procureur de la République de Paris contre Michel Houellebecq. Cette décision intervient à la suite d’un entretien donné par l’écrivain à la revue « Front Populaire » en novembre dernier.

| La Grande Mosquée de Paris porte plainte contre Michel Houellebecq pour les propos très graves qu’il a tenu au sujet des musulmans de France dans une récente interview écrite : pic.twitter.com/JS4NwLM2R8

— Grande Mosquée de Paris (@mosqueedeparis) December 28, 2022

À lire aussi >> « Anéantir », de Houellebecq, un acte de foi dans l’écriture et l’amour

« Ces phrases lapidaires de Michel Houellebecq »

« Ces phrases lapidaires de Michel Houellebecq sont inacceptables et d’une brutalité sidérante. Elles ne visent pas à éclairer un quelconque débat public mais à attiser les discours discriminatoires, et les actes », explique Chems-eddine Hafiz, recteur de la Grande Mosquée de Paris dans un communiqué.

L’institution musulmane pointe du doigt des propos précis tenus par Michel Houellebecq dans sa conversation avec le philosophe Michel Onfray : « Des gens s’arment. Ils se procurent des fusils, prennent des cours dans les stands de tir. Et ce ne sont pas des têtes brûlées. Quand des territoires entiers seront sous contrôle islamique, je pense que des actes de résistance auront lieu. Il y aura des attentats et des...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi