Michel Sardou tacle Mélenchon, ce dernier lui propose un « entretien » pour le convaincre

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans une interview accordée à « Paris Match », Michel Sardou s’en est pris au leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, menaçant de quitter la France s’il accède au poste de Premier ministre.

Michel Sardou n’a pas été tendre avec Jean-Luc Mélenchon et la Nupes dans son entretien accordé à « Paris Match » ce jeudi 2 juin. Le chanteur de 75 ans dit avoir pris ses distances avec la politique, notamment après une campagne présidentielle « chiante », mais il semble davantage fâché contre le leader insoumis. Il l’assure : si ce dernier devient Premier ministre grâce à une cohabitation, Michel Sardou « [s]e tire » de France ou « déclare la Normandie duché et [met] des barrières partout ».

Dans le viseur de l’interprète des « Lacs du Connemara » : la retraite à 60 ans et le smic à 2.000 euros, deux mesures « impossible » à réaliser selon lui. « Mélenchon est toujours dans les excès », a-t-il martelé dans les colonnes de l’hebdomadaire.

À lire également >> Jean-Luc Mélenchon : le féminisme au poing

Loin d’avoir été vexé par ces propos, Jean-Luc Mélenchon a proposé d’échanger en tête-à-tête avec le chanteur pour tenter de le « convaincre de rester en France quand nous aurons gagné ». « Beaucoup de Français vous aiment et le pays a besoin de votre affection aussi », a justifié le dirigeant de La France insoumise (LFI) sur Twitter.

Monsieur Michel Sardou m'accordez-vous un entretien ? Je veux vous convaincre de rester en France quand nous aurons gagné. Beaucoup de Français vous aiment et le pays a besoin de votre affection aussi.https://t.co/FSJBmfQr3I

— Jean-Luc...Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles