Le micro-balayage, la nouvelle technique de coloration pour l’été

Plus subtil qu’un balayage classique, le micro-balayage commence doucement mais sûrement à se faire une place parmi les colorations de l’été.

Rares sont les beautistas à avoir résisté à l’appel du balayage ces dernières années. Cette technique, qui a pour effet d’éclaircir le base naturelle, est l’une des plus populaires dans les salons de coiffure. Si de nombreuses tendances, à l’instar du « Rogue Hair » ou encore le blond le plus populaire des années 2000, (re)voient le jour sur Instagram, le balayage reste l’une des méthodes les plus demandées. Il faut dire que cette technique est l’un des meilleurs moyens pour obtenir un véritable changement capillaire sans pour autant dénaturer la chevelure. Par petites touches, et sur des fines mèches, le coiffeur applique son produit et laisse poser à l’air libre le temps que le cheveu s’oxyde. Une fois les cheveux séchés, on note de jolis reflets de la couleur souhaitée. Pour cette nouvelle décennie, le balayage classique se réinvente.

Le micro-balayage, késako ?

À mi-chemin entre un tie’n’dye et un balayage, le micro-balayage met subtilement l’accent sur les longueurs et les pointes. Comme son nom l’indique, ici, il est question de colorer plusieurs petites mèches pour un effet plus que naturel. L’idée ? Apporter une touche de lumière vers le bas de la chevelure. Un effet « retour de vacances » lorsque le soleil a naturellement éclairci nos cheveux. Si on a tendance à penser aux blondes lorsqu’il est question de balayage, les cheveux foncés peuvent également opter pour des reflets dorés, cuivrés, caramel ou...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles