Micro-needling : tout savoir sur cette technique anti-âge pour la peau

Isabelle Sansonetti
·1 min de lecture

Des nouvelles techniques à base de micro-aiguilles, proches de la mésothérapie, pour rajeunir la peau ? Ça vaut bien une enquête.

Si elle se préoccupe d’atténuer les rides et de restaurer les volumes, la médecine esthétique cherche aussi à améliorer la texture cutanée, à redonner de l’éclat et à repulper la peau. L’idée pour y arriver, c’est d’aller titiller, à l’aide d’aiguilles, les fibroblastes, ces cellules du derme garantes d’une fermeté durable. Plusieurs techniques commencent à se développer. Explications.

Le micro-needling, c’est quoi ?

Ce terme anglo-saxon désigne les techniques utilisant des micro-aiguilles qui perforent la peau afin de provoquer une réaction régénérante. Ce qui le distingue de la mésothérapie ? Le nombre de micro-trous est bien plus important. « Avec le roller équipé de micro-aiguilles, on pique davantage, c’est nettement plus stimulant », estime le Dr Anne Grand-Vincent, médecin esthétique. Autre différence, le roller pique sans injecter dans le même geste des produits dans le derme. Le hic ? Pour le moment, il n’existe pas de méthode standardisée, mais différents protocoles selon les outils et les appareils.

Comment faire un micro-needling : le point sur les différentes techniques

Le micro-needling manuel

Le médecin passe un roller sur le visage, le cou ou le décolleté avant d’appliquer un cocktail revitalisant comme le NCTF 135 de Filmed, qui pénètre par les micro-canaux tout juste percés. C’est douloureux. Et l’expérience du médecin compte beaucoup. Du bricolage ? « C’est surtout intéressant au...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi