Micronutrition : les conseils de Valérie Espinasse pour booster son immunité

L’hiver est propice au développement des virus et bactéries, qui peuvent se révéler très contagieux. Mais si nous sommes généralement exposés aux maladies virales telles que le rhume, l’angine, la grippe ou encore la gastro-entérite, cette année, la récente pandémie de coronavirus COVID-19, demande davantage de prudence et de précaution. Outre les mesures prises par le gouvernement pour y faire face, ainsi que les gestes d’hygiène pour éviter la propagation du virus, il est possible de renforcer son système immunitaire pour l’aider à faire face à tous les virus qui circulent pendant la période hivernale, y compris le coronavirus COVID-19.

Qu’est-ce que la micronutrition ?

Cette approche thérapeutique naturelle, vise à rééquilibrer les besoins en micronutriments, pour booster l’organisme et notamment renforcer le système immunitaire, en proposant une supplémentation en vitamines, minéraux, oligo-éléments, probiotiques, phytothérapie, acides gras, etc).

Boostez votre système immunitaire avec la vitamine C

Pour affronter la période hivernale, et les virus qui s’y propagent, une cure de vitamine C est tout indiquée. Si on en trouve dans certains fruits et légumes, la vitamine C présente dans les aliments n’est généralement pas en quantité suffisante pour faire face à la fatigue et aux coups de mou de l’organisme lorsque celui-ci fait face aux virus et microbes de l’hiver.

Valérie Espinasse, micronutritionniste, recommande donc d’opter pour une vitamine C liposomée d’origine végétale, qui sera mieux assimilée par l’organisme. En prendre 500 g par jour, soit en une prise le matin, soit en deux prises le matin et à l’heure du déjeuner.

Évitez les carences en vitamine D

Les jours plus courts et le manque de luminosité peuvent agir sur le moral, mais également sur le système immunitaire, en réduisant le taux de vitamine D dans l’organisme. Cette vitamine est pourtant indispensable pour stimuler les cellules de l’immunité, prévenir la fatigue et fixer le calcium sur les os. De

(...) Cliquez ici pour voir la suite