Micronutrition : définition, principes et bienfaits de cette approche personnalisée de l'alimentation

L'alimentation, c'est la base de notre santé : les aliments que l'on consomme sont nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme.

Schématiquement, ceux-ci se composent de macronutriments (les lipides, les glucides et les protéines qui fournissent l'énergie à notre corps et qui composent nos cellules), de micronutriments (les vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels, polyphénols, acides aminés essentiels... qui participent aux différentes réactions biochimiques qui ont lieu en permanence dans notre corps) et de modulateurs du microbiote intestinal (comme les prébiotiques et probiotiques).

La micronutrition s'intéresse à l'impact des micronutriments sur la santé et le bien-être. L'objectif de cette thérapie : subvenir aux besoins de chacun à l'aide d'une alimentation variée et personnalisée.

Micronutrition : définition. "La micronutrition regroupe l'usage des vitamines, des antioxydants, des oligo-éléments, des acides gras, des acides aminés, et de la phytothérapie à des fins thérapeutiques ou préventives" définit le Dr. Valérie Espinasse, médecin nutritionniste, spécialisée en micronutrition et en intolérances alimentaires, dans son livre Les secrets de l'équilibre féminin(éd. Leduc.S).

Micronutrition : à quoi sert-elle ? "L'alimentation moderne et industrielle est très appauvrie en micronutriments, c'est pour cette raison qu'elle ne peut combler nos besoins nutritionnels. Dans certaines situations comme en période de stress, de maladie, de grossesse ou (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles