Des microplastiques découverts dans l'air pur des Pyrénées

·1 min de lecture
![CDATA[Shutterstock / Julen Arabaolaza]]

On savait déjà qu'il y avait des microplastiques dans nos organismes, dans les océans, dans la neige ou encore dans les fleuves. Mais maintenant, on sait qu'il y en a aussi dans l'air ambiant le plus pur qui soit : en haute montagne ! C'est du moins ce que révèle le CNRS dans un récent communiqué.

A 2 877 mètres d'altitude, sur le pic du Midi, ont été découverts des microplastiques dans l'air, "grâce à une pompe installée à l'Observatoire du Pic du Midi aspirant 10 000 m3 d'air par semaine", précise le centre de recherche. Ce qui a été trouvé ? Un microplastique tous les 4 m3 environ. Ils précisent que cela ne représente pas un risque immédiat en cette quantité pour la santé humaine.

D'où viennent les microplastiques trouvés dans l'air ?

Ils viendraient d'emballages en polystyrène ou en polyéthylène, alors même que cet endroit est très distancié des espaces pollués. Grâce à des modélisations mathématiques des trajectoires des masses d'air, les chercheurs estiment que ces microplastiques ont fait de très longs voyages. "Ces plastiques proviendraient d'Afrique, d'Amérique du Nord ou encore de l'océan Atlantique, confirmant un transport aérien intercontinental des microplastiques", note le CNRS.

Ce n'est pas la première fois que ce type de pollution est découvert dans des endroits reculés, il avait déjà été prouvé qu'on trouvait des microplastiques sur l'Everest. On sait aussi qu'ils ont la capacité d'intégrer et de stagner dans le (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Piles boutons, perles d'eau, slime : attention aux risques pour les enfants
Comment mieux protéger sa peau des agressions extérieures ?
Variant Omicron : symptômes, cas, moins dangereux ?
Comment faire un réveillon gestes barrière ?
Origan et thym : des aromates aux propriétés anti-cancéreuses ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles