Microplastiques : une poêle anti-adhésive abîmée peut libérer des milliers de particules

ISTOCK/ y_seki

La poêle et la casserole en téflon sont probablement les ustensiles les plus utilisés dans la cuisine : pour faire cuire un œuf, des crêpes ou faire bouillir de l'eau... Quoi de mieux que d'avoir des aliments qui ne collent pas sur votre poêle ? Si ces accessoires sont quasiment devenus indispensables, ils peuvent néanmoins présenter des dangers pour la santé lorsqu'ils sont endommagés. La raison ? Ils pourraient libérer en quantité des substances chimiques appelés les "per et polyfluoroalkylées", plus connues sous le nom de "PFAS". C'est ce que révèle les conclusions d'une récente étude publiée le 27 aout 2022 dans la revue Science of Total Environnement.

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques de l'université de Newcastle et Flinders (Australie) ont utilisé un système d'imagerie appelé "Raman" dont le but est de fournir des clichés plus ou moins précis afin d'observer plusieurs égratignures sur une seule surface en téflon. Résultat ? Ces derniers ont constaté qu'une seule fissure à la surface d'une casserole recouverte de téflon pouvait libérer environ 9. 100 particules de plastique.

"Étant donné que les PFAS sont très préoccupants, la présence de ces microparticules de téflon dans nos aliments pourrait poser un problème de santé et doit donc être étudiée, car nous ne savons pas grand-chose sur ces contaminants émergents ", explique le professeur Cheng Fang, auteur principal de l'étude, dans un communiqué.

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite