Microsoft regrette d’avoir abandonné Windows Phone et il a raison

Satya Nadella, le patron de Microsoft depuis 2014, se dit convaincu que son entreprise a abandonné le marché du mobile trop tôt. C’est en 2017 que Windows Phone a été enterré, à cause de ses parts de marché bien trop faibles en comparaison à Android et iOS.

Six ans après l’arrêt de Windows Phone, Microsoft éprouve toujours des regrets. Dans un long entretien à Business Insider, dans lequel il revient sur sa vie et sur son parcours, son patron Satya Nadella est revenu sur la mort de son système d’exploitation mobile, tué en 2017 après avoir perdu la bataille contre Apple et Google.

« La décision dont beaucoup de gens parlent — et l’une des plus difficiles que j’ai prises lorsque je suis devenu PDG — a été notre abandon de ce que j’appellerai le téléphone mobile tel qu’il était défini à l’époque. Rétrospectivement, je pense que nous aurions pu faire en sorte que cela fonctionne en réinventant la catégorie de l’informatique moderne avec les PC, les tablettes et les téléphones », déclare Satya Nadella, interrogé alors sur son plus grand regret. Son plus grand succès est la nouvelle organisation de Microsoft.

Windows Phone, les raisons d’un échec

Les années sont passées, mais Microsoft n’a toujours pas digéré son échec. Le géant du logiciel, qui avait même racheté Nokia pour pouvoir concurrencer Apple, a tout fait pour faire de Windows Mobile,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Le HTC 8X sous Windows Phone // Source : Numerama / HTC