Pour mieux détecter Omicron, des autotests à faire dans la gorge ?

·1 min de lecture

Depuis que la vague Omicron a commencé à déferler, les scientifiques s'aperçoivent que les tests antigéniques (et autotests) pourraient être moins sûrs pour détecter ce variant. Mais avec un prélèvement double : à la fois dans la gorge et dans le nez, ils gagneraient en fiabilité, ainsi que le relaie le Huffington Post.

Un virus qui "voyage" autrement dans l'organisme ?

Pour détecter le Covid-19, les tests PCR sont plus fiables. Et cela serait encore plus vrai avec le variant Omicron. Mais ces derniers sont nettement moins accessibles et bien plus longs à donner leur résultat...

Si l'on en croit une étude publiée dans la revue MedRxiv, la zone buccale serait plus efficace que la zone nasale pour dépister Omicron. Des tests PCR de type nasopharyngés et salivaires ont été comparés pour les deux variants (Omicron et Delta). Pour Delta, le PCR salivaire est fiable à 71% (contre 100% pour celui dans le nez), pour Omicron, il est fiable à 100% côté salive et à 86% côté narines. Cependant, cette étude n'est pas encore relue et validée par des pairs, donc à prendre avec précaution.

Des scientifiques de l'Université de médecine de Hong Kong estiment pour leur part que cette forme du virus aurait tendance à se développer dans les poumons plus tardivement que Delta. Autrement dit, faire un test nasopharyngé trop tôt, alors que le virus n'est pas encore suffisamment présent là où on va le chercher, à savoir les voies respiratoires, serait moins efficace.

Concrètement,

(...)

Lire la suite sur Topsante.com

Varices : prudence avec les traitements sclérosants veineux
CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce mercredi 5 janvier en direct : annonces, chiffres
Migraine : il n'y a pas que les médicaments pour calmer la douleur et réduire les crises
Pourquoi Omicron est-il moins dangereux que Delta ?
Flurona : quel est ce nouveau virus qui mélange grippe et covid ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles