Evacuation d'un camp de migrants : le croche-patte du commissaire "était totalement injustifié", assure Gérald Darmanin

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

"Ce commissaire qui fait ce croche-patte totalement injustifié, je prendrai des sanctions contre lui. Je demande la réunion du conseil de discipline." Invité du journal de "20 heures" de France 2 jeudi 26 novembre, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a réagi aux événements survenus place de la République lundi, lorsque l'évacuation d'un camp de migrants par les forces de l'ordre a donné lieu à des scènes de violence.

Le secrétaire général du Syndicat des commissaires de la police nationale, David Le Bars, avait reconnu mardi qu'il y avait eu "des gestes inappropriés de la part de certains gendarmes ou policiers".

Saisie après les faits, l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a rendu son rapport public jeudi. "L'action qui consistait à ralentir la progression d'un usager en prenant le risque de le blesser gravement par un croche-pied dans sa course, et alors que cet usager ne menaçait à ce moment ni les biens, ni les personnes, constitue un usage de la force qui ne pouvait se révéler conforme aux exigences de nécessité et de proportionnalité (...)", écrit-t-elle. "Ainsi, en ayant fait, sans doute en une fraction de seconde, le choix de ce geste, il a commis un manquement par un usage disproportionné de la force", ajoute l'IGPN.

Rémy Buisine dément ne (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi